Les miracles du Life+

Main_LifeSCD_smallLife+ a commencé à faire son apparition dans le paysage sportif, et plus particulièrement dans celui de la course à pied et du trail-running, en 2016.


Comme toutes nouveautés, elle doit faire ses preuves aux yeux du grand public pour faire l’unanimité ! J’ai été la première assez perplexe lorsque j’ai découvert le produit et les promesses faites par la marque.

J’ai testé et j’ai pu me faire mon propre avis : j’avoue avoir été bluffée par les effets de cette petite machine lumineuse. Revenons donc sur plusieurs cas concrets.

 

Le concept de photobiomodulation

« Life is a miracle », mais tout est quand même scientifiquement prouvé ! Ce petit boitier rouge et blanc n’est pas conçu n’importe comment ! D’un côté, la partie commande, de l’autre, une surface composée de LED, qui diffuse une lumière rouge, programmée et calibrée.

La diffusion de la lumière, c’est la photobiomodulation : une technologie qui va permettre de stimuler les cellules pour une meilleure régénération. L’action se faisant au niveau des mitochondries, et de la production d’ATP (Adénosine Tri-Phosphate).

En stimulant les cellules musculaires au repos, au niveau de l’enzyme cytochrome c-oxydase de la mitochondrie, la lumière va permettre non seulement de produire plus d’ATP donc plus d’énergie mais aussi d’activer des mécanismes de réparation anti-inflammatoires.

 

Dans quelles situations utiliser LIFE+ ?

Le Life+TM SportDevice peut être utilisé dans plusieurs situations, et des fins diverses :
-en préparation musculaire avant l’effort (PROGRAMME 1),
-en récupération après l’effort (PROGRAMME 2),
-pour de l’entretien musculaire (détente, relaxation : PROGRAMME 3),
-ou encore en cas de coups et chocs (PROGRAMME 4).

Très simple d’utilisation : il suffit de fixer le boitier à l’aide d’un élastique fourni avec la boite, sur la zone à traiter, puis de sélectionner le mode souhaité, et mettre en route en appuyant sur « ON ».

 

Les quelques exemples bluffants !

Oui, on peut rester septique. Et être comme Saint Thomas, ne croire que ce qu’on voit ! Perso, j’ai plusieurs fois été bluffée par l’efficacité du LIFE+.

UT4M : je tombe violemment sur le genou à 3 kilomètres de l’arrivée. Il double de volume en un rien de temps. 2 séances de LIFE+ en mode 4 (coups, chocs) dans la soirée, deux autres dans la journée le lendemain et je vous promets que mon genou avait retrouvé une seconde vie !

Gruissan Phoebus Trail : même topo ! Je tombe et m’ouvre le genou à 15 kilomètres de l’arrivée. Une belle entaille qui nécessiterait des points, mais on décide d’en rester aux strips, pour bien refermer la peau. À la maison, le soir, j’applique le mode 4 du LIFE+. Puis rebelotte le lendemain.

Voyez par vous même l’évolution en deux jours (deux strips sont tombés dans la nuit, la plaie était refermée aussi. Et je peux vous dire qu’il y avait un sacré trou !!!).

 

Bien sûr, je l’ai également beaucoup utilisé sur les blessures type entorses, tendons fragiles, grosses courbatures, contractures … mais les résultats sont plus difficile à évaluer, en terme d’accélération du processus de guérison.

Le mieux pour se faire un avis, c’est de profiter des soins offerts par l’équipe de LIFE+, très souvent présente sur les arrivées des courses pour s’occuper de vos bobos ! 😉

INFOS : LIFE+ SPORT DEVICE

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s