Prépa TDS : suite et fin de la reco !

IMG_2345Après un premier bloc de foncier effectué fin juillet, nous voilà repartis en altitude en ce début du mois d’août pour un second bloc de préparation !

Le Trail EDF Cenis Tour en début de bloc : 52km/2900mD+

Nous décidons d’intégrer le trail EDF Cenis Tour dans notre préparation TDS, en début de bloc, histoire de faire une longue sortie en montagne un peu plus rythmée, et aussi pour profiter des magnifiques sentiers autour de Lanslevillard !

Des sensations vraiment pas top pour moi sur cette course, mais après ce premier bloc effectué quelques jours avant, je ne suis pas trop étonnée.

Et encore une fois, j’ai le sentiment de vraiment mal géré l’effort en altitude, avec tous les symptômes qui vont avec : jambes molles et lourdes, essoufflement, manque d’énergie, …. dès le passage au dessus de 2000m, j’ai l’impression d’être dans un autre monde !

Au Trail EDF Cenis Tour, une grande partie de la course se déroule au dessus de 2000m d’altitude, avec des quelques ascensions très raides, des passages vallonnés et plus courant en sous-bois, des faux plats montants sur les alpages … bref, un chouette parcours montagneux bien varié !

Capture d_écran 2018-08-14 à 16.26.29

Le début de course bien roulant me convient bien ! Les premières ascensions se gèrent correctement, à petites foulées. Mais dès le 16/17ème kilomètre et le passage au dessus de 2000, je commence à subir.

IMG_2281

Obligée de m’arrêter par moment pour reprendre mon souffle, je tente de poursuivre le parcours tant bien que mal en m’accrochant à la 3ème féminine, dans mon viseur, Caroline Le Bihan.

J’alterne marche/course, et ne parviendrais finalement  jamais à la recoller, finissant, avec peine, ainsi 4ème féminine en 6h59, 3 minutes derrière Caro et 16 minutes derrière la victorieuse du jour, Chiara Bertino, une italienne ! BRAVO les filles !

L’avantage, c’est qu’avec ces sensations moyennes, je ne me suis pas trop entamée musculairement, et le lendemain, les jambes vont très bien (l’aponévrose plantaire, un peu moins …!! 🙈).

 

Courmayeur – Mont Favre- Combal : reco première partie de course

Après une sortie de vélo pour décrasser le lendemain de la course (50km/1250mD+) et une journée de récup le mardi (ça tombe bien, y’a le championnat d’Europe à la télé ! ;)), on rechausse les baskets le mercredi 8 août.

Au programme, la reconnaissance de la première partie de la course. Départ de Courmayeur, c’est parti pour la première ascension ! Bien raide d’entrée de jeu, elle se déroule en plusieurs paliers. Mais il va falloir la gérer celle-ci en début de course.

IMG_2291

Le lac Checrouit

Lac Checrouit d’abord, puis arête du Mont Favre, avant de plonger vers le lac Combal pour quelques foulées en faux plats montants. Un répit de courte durée, puisqu’arrive juste après, l’ascension vers le Col Chavannes.

IMG_2314

Entre l’arête du Mont Favre et Lac Combal

32km et 2000mD+ pour cette première journée, puisqu’effectuée en aller – retour.

 

La Gittaz – Col du Joly – Notre Dame de la Gorge : reco du 75ème au 90ème kilomètre

Pas simple d’accès en voiture cette vallée de le Gittaz ! Mais avec un peu de patience, ça se fait ! Nous voilà donc garés aux pieds de l’ascension vers le col du joly !

On part à 1500m, on grimpe jusqu’à 2150 ! Ascension raide, vraiment pas facile à ce stade de la course j’imagine … sentiers en alpage, très sauvages. Puis ça relance un peu en haut, avec une portion qui se court, au milieu des vaches !

IMG_2352

Juste avant d’arriver au col du Joly, on traverse une petite descente technique pleine de cailloux. Attention, il faut lever les pieds !! Ça redescend ensuite vers Notre Dame de la Gorge, avec quelques petites relances en montée un peu traitre … !

30km et 1900mD+ pour cette portion effectuée en aller retour. La veille, nous étions restés faire notre sortie à Tignes, sous la pluie ! 21km et 1500mD+, avec l’intégralité du parcours au dessus de 2000m.

 

Bilan : du plaisir et du bon boulot en une semaine !

Voilà donc une belle semaine passée en montagne, avec un bloc de préparation passé ! Au total, 135km et 8200mD+ à pied, et 96km/2500mD+ en vélo.

Quoi qu’il arrive sur cette TDS, on peut se rassurer en se disant qu’on aura fait le nécessaire en terme d’entraînement (même si forcément, on ne peut jamais être certain d’avoir bien fait les choses !).

Et surtout, on aura vraiment pris beaucoup de plaisir à la préparer. Reste deux semaines avant le jour J, on va donc essayer de faire du jus maintenant ! ;))

`

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s