Dodo Trail : quoi de mieux que de découvrir l’île Maurice en courant ?

DSC09816L’île Maurice ! Je ne sais pas vous, mais moi, ce nom me fait tout de suite penser à des trucs comme « plages », « cocotiers », « vacances », « mer » …. sable fin et eau turquoise !

Quand j’ai appris qu’il existait un trail là bas avec autant de dénivelés, il fallait que j’aille voir à quoi il ressemblait.

 

Et puis ça tombe bien, l’île Maurice est juste à côté de l’île de la Réunion. Pas besoin de faire une journée complète d’avion … une île si proche, et si différente. 

Le Dodo Trail est un évènement qui se déroule mi juillet. À cette période de l’année là bas, il fait tempéré. Pas très chaud, mais pas très froid (bon, j’ai quand même sorti la doudoune plusieurs fois le soir). 2 semaines après le Zinzin Ultra Trail, je décide d’intégrer ce trail comme une course de préparation au Grand Raid !

Un terrain cassant, exigeant, humide … une distance raisonnable avec des dénivelés suffisamment conséquents pour faire du bon boulot ! 😃

 

L’équipe d’organisation nous accueille comme des rois quelques jours avant la course, et c’est l’occasion de passer un peu de temps ensemble. Je revois notamment Maud Combarrieu que je n’avais pas vu depuis un bail ! 

L’Xtreme 50km (3500mD+) est l’épreuve la plus longue de l’évènement. Une belle balade qui permet de découvrir la portion sud-ouest de l’île, du Morne jusqu’à Tamarin, par les sentiers les plus techniques et sauvages qui traversent 8 propriétés privées. La traversée de forêts indigènes, ou encore l’ascension de 5 sommets épiques ne nous rendent pas la tâche si facile que ça ….

Capture d’écran 2023-01-17 à 09.53.54

J’avoue avoir pris le départ de la course, ce matin là, très tôt, pas si sereine que ça … mais avec la véritable excitation de découvrir un nouveau terrain de jeu ! 

Et bien, je n’ai pas été déçue, croyez-moi ! 😍  Le Dodo Trail a tenu toutes ses promesses, et m’a laissée plusieurs souvenirs impérissables. Parmi eux :

  • Ce départ très touchant donné par notre speaker réunionnais adoré, Jérôme Désiré. 
  • Cette première partie bien courante, qui nous a offerts à lever du jour incroyable !
  • Le passage dans cette forêt tropicale (le domaine privé d’Ebony Forest, sanctuaire de la faune et de la flore endémique de l’île Maurice) et les premières glissades annonciatrices de « complications » ….
  • La montée très engagée et très glissante vers le Piton de la Petite Rivière Noire, le plus haut sommet de Maurice, culminant à 828 m. Je me suis faite quelques frayeurs ici … pestant contre moi-même en glissant maladroitement dans le ravin, me rattrapant à bout de bras, et tapant violemment la côté contre la roche (des gars m’ont aidée à sortir du truc !). 
  • Le redescente derrière …. mortellement dangereuse !!! 🙈
  • La dernière ascension et sa vue imprenable sur le lagon …. la Tourelle de Tamarin, à 548 m d’altitude.

En terme de forme et de « performance » à proprement parlé, j’ai le sentiment d’avoir géré du mieux possible, en composant avec le terrain du jour : éviter la prise de risques inutiles, mais faire du bon boulot pour la suite ! 

Je termine 2ème féminine de ce 50km du Dodo Trail en 8h27, derrière ma copine Maud, qui sera d’ailleurs, elle aussi, au départ de la Diagonale des fous cette année ! 

Vivement se retrouver à la maison ! 😉 

ⓒ Clyde KOA WING

ⓒ Clyde KOA WING

 

Merci à toute l’équipe du Dodo Trail pour ces bons moments ! 

Infos sur la course : http://www.dodotrail.com/fr/

(Photos : organisation Dodo Trail)

 

 

 

 

Une réflexion sur “Dodo Trail : quoi de mieux que de découvrir l’île Maurice en courant ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s